Archives de Tag: éducation

Le ridicule ne tue pas

Sur voila.fr, un article du 12/03/2013, “Avec 37 meurtres, la Guadeloupe prend la tête des tristes records”, qui cite Monsieur le procureur de la république. La fonction n’ayant pas de sexe, c’eut été une femme j’aurais écris Madame le procureur, comme Madame le préfet, et non pas la préfète qui rime trop bien avec schtroumpfette.

Donc , Monsieur le procureur de la République à Pointe-à-Pitre “avait tonné en son Palais de Justice : Je suis en colère, tout comme j’ai honte, aujourd’hui, de représenter la société guadeloupéenne".

Si ce n’était ces trente-sept vies perdues et tant d’autres gâchées, on pleurerait de rire devant le spectacle qui a dû être donné lors de cette conférence de presse. Le procureur de la République sur un territoire français, ou alors il y a quelque chose qui m’échappe, représente la République, donc l’état français, celui qui organise la société et plus particulièrement l’école.

Mais voilà déjà trois ou quatre décennies que l’école ne forme plus des citoyens, mais des ouvriers ou des techniciens. Aujourd’hui, on nous annonce un nouvel “allègement drastique de programmes d’histoire.[…]  Une entreprise de décervelage” ou en tout cas une nouvelle génération qui en saura encore moins que la précédente d’où elle vient. Une nouvelle génération qui sera éduquée à coup de “GTA” et “Die Hard”.

J.E.L. – 18/09/2013 – 00:52

Poster un commentaire

Classé dans Actualités et politique, Guadeloupe, Société

Bien éduqués…

JT de Guadeloupe 1ère du dimanche 08/09/2013, suite de l’affaire Allan en Martinique : une marche pacifique, contre la violence qui se transforme, certains diraient dégénère, en expédition punitive. Que l’on me permette de m’étonner que l’on s’étonne. Ces jeunes gens sont parfaitement en symbiose avec le système dans lequel ils vivent : éduqués à la violence (jeux vidéo, cinéma…) depuis la maternelle où on leur apprend que leur avis vaut celui d’un adulte. Qu’un adulte autre que leurs parents ne peut leur faire aucune remontrance pour une conduite inappropriée. Sans parler de ces parents qui, avant même d’entendre le pourquoi des chose, sont prêts, et parfois le font, à agresser celui qui tenterait de raisonner leur enfant. Ne parlons pas des enseignants qui, passés la grille de l’établissement scolaire n’ont plus le droit à aucune remontrance, et ceci même à l’intérieur de l’école sans être dans le droit dit commun.
Bref, "paix" et "punition", ne sont-ce pas là les arguments du président français, qui veut aller faire la guerre à un pays souverain, au mépris du droit international, que lui-même et ses, oserais-je dire, acolytes, ont mis en place, au prétexte que le gouvernement suscité aurait commis un acte inqualifiable ?
Alors l’assassinat d’un jeune, n’est-il pas un acte inqualifiable ? Ne mérite-t-il pas une punition ciblée ? Ces jeunes n’ont pas touché à l’occupante de cet appartement, territoire privé, mais on détruit des meubles, attaque ciblée ?

J.E.L – 09/09/2013

2 Commentaires

Classé dans Guadeloupe, Société